Une journée avec Guillaume Vors

Guillaume Vors

Qui es-tu ?

Je m’appelle Guillaume, j’ai 28 ans et je suis consultant au sein du cabinet Univers Retail. Je suis diplômé d’un Mastère spécialisé dans le conseil en management, organisation & stratégie mais également passionné par le Retail.

Actuellement, quelle est ta journée type ?

Il n’y a pas vraiment de journées type et c’est ce qui fait la richesse de notre métier ! Les journées dépendent essentiellement de la mission qui nous est confiée. Actuellement, mon planning est rythmé de déplacements, de réunions sur les thématiques liées à la mission, d’ateliers de collecte de données et la rédaction de livrables tels que des dossiers, des présentations, des matrices, des processus. Et naturellement, nous sommes aussi impliqués sur différents sujets liés à la croissance du cabinet.

Quel est ton métier exactement ?

Selon moi, un consultant doit pouvoir comprendre, définir un problème et les options de résolutions. Mon objectif est de pouvoir apporter mon expertise à nos clients, un regard indépendant sur les problématiques rencontrées et les accompagner dans l’accomplissement de leurs objectifs.

Guillaume Vors
Photo by Jason Goodman on Unsplash

Selon toi, quelles sont les qualités pour être un « bon » consultant ?

La curiosité est essentielle, car les problématiques rencontrées chez nos clients peuvent être différentes et il est donc indispensable de pouvoir monter en compétence rapidement sur un nouveau sujet.

L’écoute active de nos clients fait la force d’un bon consultant, car des informations essentielles peuvent être noyées dans une tirade en réunion. Il faut donc savoir dissocier l’information clé.

Un esprit de synthèse et des solides capacités rédactionnelles sont requises pour produire des livrables de qualité, tant sur le fond que la forme.

Enfin l’humilité et le tact sont deux autres qualités importantes, car sont source de confiance entre le consultant et son client.

As-tu des « best practices » à partager ?

Il faut perpétuellement actualiser ses connaissances, connaître l’actualité du secteur et celle de son client. Pour cela, la presse spécialisée, les publications du cabinet et l’activité de son client sur les réseaux sociaux sont de précieuses aides. Je recommande les publications de Harvard Business Review France, notamment le guide « 100 idées impertinentes pour mieux manager ».

Concernant le « delivery », je pense qu’il est capital de se relire plusieurs fois et de demander des points de vue alternatifs auprès de ses collègues. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide en interne lorsque l’on est dans une impasse, car il n’est – hélas ! – pas possible de maitriser tous les sujets.

Enfin, je préfère souvent passer un appel pour clarifier certains points de vive voix et les confirmer par courriel. Le contact humain est plus qu’essentiel aujourd’hui !

qualités consultant
Photo by Diego PH on Unsplash